zeldathemes
Mazarine

Galeriste le jour, feminist by night.

Une franco-something de 26 piges qui baroude dans Paris.
Accessoirement lesbienne et independant queen endurcie.

Dear Mazarine,
let's crush patriarchy.

Superbe article sur VigiGender qui nous apprend que quand un enfant de trois ans tient des “thèses étranges”, d’une on lui dit qu’il a tort sans explication, de deux, on le sort de l’école, de trois, on accuse l’école… sans pour autant prendre le temps de prendre RDV avec la maitresse, ni creuser le sujet lors de discussion ! 

J’attends impatiemment la sortie du livre “Eduquer mon enfant” aux Editions LGBTPHOBE pour pouvoir éduquer dignement mes gosses dans le mensonge, la manipulation et la discrimination <3  

Long story short : Jugement clair : 

"Refus de reconnaître en droit français une filiation légalement établie aux États-Unis entre des enfants nées d’une gestation pour autrui (GPA) et le couple ayant eu recours à cette méthode :violation.”

 

Mais à chaque fois que je lis un article de la sorte, je ne peux m’empêcher de penser à cette étude qui argumente la thèse que les extrémismes naissent des frustrations personnelles plus ou moins pathologiques, mais systématiquement inconscientes. Et je me demande ce que donneraient les résultats si tout le clergé se faisait analyser par des psychiatres. Et je suis convaincue à 98,3% précisément qu’ils ont tous choisi les ordres pour ne pas avoir à s’assumer LGBTQ. 
Quid d’une copine de promo actuellement dans un couvent particulièrement rigide, choix de vie qu’elle fit après nos études, aka 3 ans passés à me questionner sur ma sexualité sans agressivité aucune mais avec un profond désir de comprendre, parfois proche d’une curiosité malsaine. Ce qui m’a toujours laissé penser qu’une serrure de porte de placard était particulièrement grippée chez elle. Jusqu’au jour de l’annonce de son départ au couvent.

C’est tellement mieux pour les enfants que leurs deux parents soient en prison, c’est de notoriété publique !

Je crois que M. Leonetti et les 152 autres députés n’ont pas très bien compris que le droit de concevoir une famille est un droit naturel et non acquis, et que tenter de légiférer dessus par la restriction (et la punition !) est certes dénué de toute humanité (en ont-ils vraiment une ?) mais c’est surtout inapplicable et irréaliste dans les faits : on ne peut pas dissuader encore plus des couples qui sont déjà dans l’illégalité, qui prennent déjà des risques lourds. Cela fait des décennies que le couple Mennesson est en procédure à titre indicatif, si cela ne démontre pas l’acharnement de ces parents à défendre leur droit naturel à la famille, alors je ne sais pas ce que c’est !
Ces parents - je le répète déjà dans l’illégalité la plus totale - prennent quand même la décision d’une GPA, car ils n’ont simplement p-a-s l-e c-h-o-i-x, que cette décision est motivée non pas par des envies, mais des besoins personnels qui incombent à l’intimité et/ou santé et/ou vie sociale du couple, et l’Etat n’a absolument aucun droit de légiférer la dessus sans rentrer dans le cercle vicieux de la discrimination !

x

x


addiction-ary said: Je voulais faire une thèse sur le genre et les mouvements hostiles type LMPT avec une comparaison Fce/Allgne/US & montrer que la “théorie du genre” est en fait théorisée par… ceux qui la combattent mais mon uni n’a pas voulu me financer *sadface*

Pourquoi ils n’ont pas voulu ????!

A l’aube d’une énième Manif pour Tous, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi ils descendent encore dans la rue. Probablement parce que je suis un peu bête, j’ai ce besoin viscéral d’organiser, schématiser mes idées. 

Quelles sont leur revendications  ? 

1 -  Abrogation de la loi “Mariage pour tous”. 

Si toute abrogation était effectivement validée, on ne pourrait quand bien même démarier les couples déjà mariés, ni réduire leurs droits et/ou changer de statut sans créer de discrimination évidente. En effet, il y aurait en France des couples de même sexe mariés et d’autres dans l’incapacité de l’être. Au delà d’une discrimination LGBT-phobe, il s’agirait d’une discrimination basiquement “administrative” dont il est impossible, légalement parlant, de passer outre. Et si, dans un monde fantasmagorique, un futur élu tentait de passer en force comme Raspoutine dans une vierge, il se ferait littéralement couper les burnes par la CEDH. 
> Impossible. 

2 - Combattre la “théorie du genre”. 

Moi, je veux bien la combattre. Mais j’aimerais lire cette fameuse théorie. Car qui dit théorie, dit travail de théorisation par quelque psychologue, psychiatre, philosophie que ce soit. Je ne connais pas d’ouvrage de ce genre, ni même un mémoire, voir même un rapport de stage. Je suis franchement open. 
> Impossible. 

3 - “L’abolition universelle de la GPA”. 

GPA qui est d’ores et déjà illégale en France. Faudra qu’on m’explique comment s’y prendre pour changer les lois des autres pays que le nôtre. 
> Impossible. 

4 - Opposition à la PMA. 

Notez la belle part d’hypocrisie : on ne traite pas d‘“interdiction” de la PMA, mais bien d’opposition-à-la-PMA-pour-les-couples-de-femmes. Déjà illégal. Mais on ne dit rien sur la PMA pour les femmes seules donc on ne prend pas le rsique de demander l’interdiction. Aussi, en demander l’interdiction voudrait dire décortiquer la nature même de cette pratique dite “traitement”. Contrairement à ce que prétend LMPT, la PMA n’est pas un “traitement” mais une pratique de substitution. Un traitement, ça soigne, je crois qu’on est tous d’accord la dessus. La PMA comble l’infertilité, comme des prothèses mammaires comblent l’ablation des seins, comme des prothèses testiculaires, comme toute pratique de substitution qui vise à combler “un vide” créé par la maladie et qui est inhumain à vivre. Ce n’est pas un traitement : on ne traite pas, on pallie à un manque. 
Pourtant, l’écrasante majorité des personnes s’exprimant sur la PMA, corps médical, ministres, militants… parlent de traitement, de pratique médicale, bla bla bli, bla bla bla. Par machisme, ne nous mentons pas. 
A l’instar du Vasagel, véritable miracle de la contraception dans les cartons depuis les années 80 et qui peine à éclore, le corps des hommes cis-genre dans leur conception procréative reste intouchable. Le corps de l’homme cis-genre est inébranlable, et s’il ne l’est pas, il le devient par quelconque moyen possible. Le Viagra existe depuis des décennies alors que la recherche peine à se mobiliser quand il s’agit de la vie sexuelle des femmes. Si un homme cis-genre est infertile, il lui faut donc un moyen de ne plus l’être car l’infertilité masculine est considérée comme une torture de l’esprit inhumaine et ce sera un traitement. Quand il s’agit de femmes entre elles, c’est une “abomination”, un “mensonge”, une “marchandisation des corps”. La pratique est pourtant strictement la même, l’honnêteté en plus. On ne peut pas mentir sur l’origine de ces enfants quand on est deux couples de femmes et ce, dès leur premier jour. Ils grandissent en pleine conscience de leur origine, en pleine acceptation de leur histoire, sans mensonge ni travestissement. En revanche, j’aimerais une étude sur la façon dont vivent les enfants issus de PMA de couple hétéro : combien ont laissé leurs enfants dans le doute avant de leur annoncer comme un traumatisme à 15-16 ans, en plein âge de remise en question où toute annonce devient brutale ?
> Essaye encore. 

Peut-on me donner une raison VALABLE, LEGITIME, EVIDENTE pour la tenue de leur manifestation ? 

…Message de service…

Je suis un peu absente du blog en ce moment, je m’excuse. Je consacre beaucoup de temps à une nana qui rocks my world depuis un mois. Donc, à destination de celles et ceux qui n’ont plus la foi : 

Oui, des gens sains d’esprit, généreux et qui n’ont pas peur de l’engagement existent sur Gayvox. Oui, vous avez bien lu. 

Mais je reprendrai surement du service suite aux actions de nos chers Canif pour tous qui ont décidément besoin qu’on leur astique le manche pour se sentir exister. 

A tôt-bien !

myschka:

Emma Watson menacée après son discours féministe à l’ONU

myshipmyrules:

chaotiqueneutre:

enattendantlesoleil:

MAIS QUELS DÉCHETS

Pourquoi est-ce que ça ne m’étonne même pas.

y’a des jours où j’ai juste envie de mettre le feu à la planète. Une femme exige le respect, la réponse est encore une fois affligeante: on veut la montrer nue parce qu’elle n’est au fond, pour ces pirates et beaucoup d’autres, “qu’un bout de viande” dont la valeur comme la légitimité ne dépendent que de son vagin ou de ses seins. Vous voulez humilier un homme? attaquez le sur ses paroles, ses actes ou ses convictions.

Vous voulez humilier une femme? montrez la nue et jetez la en pâture à tous les pervers, les voyeurs et les misogynes du coin qui viennent l’observer comme des touristes dans un zoo, parce qu’au fond, son corps est sa seule “vertu”, le seul critère de réussite ou motif de fierté. Les misogynes ont semblent ils toujours le besoin de nous rappeler qu’au fond, nous ne sommes rien de plus à leurs yeux que des morceaux de bidoche condamnés à être rabaissés et objectifiés dès que nous avons le malheur de demander à être traitées comme des égales. 

Je suis écœurée.